Artistes


Gentiane PIERRE

Après avoir suivi un cursus classique et jazz au conservatoire régional d’Annecy elle obtient le DUMI (Diplôme Universitaire de Musiciens Intervenants) en 2009.
Depuis 2012, elle travaille avec plusieurs compagnies de théâtre en tant que musicienne/comédienne. Elle crée l’univers sonore du spectacle de marionnettes Roberto et Juliette de la compagnie Il sera une fois, reprend le spectacle Moi j’aime de la compagnie Deci- delà (théâtre musical jeune public). En 2013, elle s’investit dans la création de la compagnie Du bazar au terminus qui produit des spectacles à destination de l’enfant et de la famille. Avec cette compagnie, elle crée Tourne le monde et 1,2,3 nous irons. En 2016, elle participe à la création de Sous l’armure de Catherine Anne avec la compagnie Les passeurs. Cette année-là, elle joue Soeurs, pièce co-écrite avec Hélène Pierre qui entremêle théâtre et musique.Auteure, compositrice, interprète et saxophoniste, elle continue les concerts en tant que multi- instrumentiste au sein du groupe de chanson française Basil Drapier.

www.gentianepierre.com


Marion CORDIER

Interprète passionnée avant d’être aussi auteur- compositeur de ses chansons, Marion Cordier parcourt le répertoire de la chanson française depuis de nombreuses années, accompagnée souvent de l’accordéon (« La Vieille du Monde », « Java Bien »). Elle est issue d’un parcours littéraire (Maîtrise sur la chanson française début XXe s.) puis musical (DEM Chanson à l’ENMV). S’amusant des langues et dialectes du monde entier, elle chante aussi de nombreuses langues dans le répertoire traditionnel des chants du monde, pour le plaisir des sonorités, seule ou en polyphonie (« Via Marion », « Trio Terpsikor »). Curieuse de faire des ponts, elle travaille également, ces derniers années, en direction du jeune public, pour le conte («Le Miroir et le Coquelicot » Cie Raymond et Merveilles), la marionnette (Cie de Léo), et la poésie (« En route, bercés par le monde » Cie des Artpenteurs). Sensible à la rencontre des publics, formée à l’accompagnement des personnes en fn de vie avec Albatros, elle est aussi chanteuse à hôpital, dans l’intimité des chambres (Hôpital des Charpennes, CHU Valence, 123 Soleil).
Avec « Mémos », elle fait la rencontre de Gentiane Pierre, et, avec bonheur, réunit avec elle un ensemble de chansons rencontrées au cours de leur vie, qu’elles décident d’adresser aux enfants.


Guillaume CHAPPEL

Guillaume commence la musique à l’âge de 7 ans à l’ENM de Valence où il apprend la guitare classique et le chant. Il débute la batterie en 1998 en autodidacte dans un groupe de reprises rock avec des amis lycéens.
Il fait ses études à Valence puis à l’école d’ingénieurs d’Annecy et joue parallèlement dans plusieurs groupes de reprises toujours dans des répertoires rock, funk et chansons.
Ce n’est qu’à partir de 2004 qu’il va s’intéresser au jazz et intègre le CRR d’Annecy où il apprend les bases de la batterie jazz et ouvre son jeu sous l’influence de Pierre Desvignes (batteur de « Le Bocal »). La première formation jazz qu’il intègre en 2007 est un trio chant, piano, batterie, avec la chanteuse Emma Dammecourt où il mettra à profit son sens de l’accompagnement.
Fin 2007, il quitte Annecy le CRR de Lyon. Il rencontre la trompettiste Emmanuelle Legros qui lui propose de jouer avec Helmut Krakor Quintet. Cette formation laisse libre court à son expression.
Au sein du CRR de Lyon, il joue dans l’ensemble Orkestrâ Percussion créé par Jean-Luc Rimey-Meille (2009-2011), le big band dirigé par Pierre Lafrenaye (2008-2009), l’ensemble de cuivre dirigé par Thierry Seneau et Marc Lys (janvier 2010) et l’ensemble afro cubain Candela Negra. Durant ses études au Pôle d’Enseignement Supérieur de Musique de Dijon, il joue avec le FDA Quartet créé par François Dumont d’Ayot, « La Substance » dirigé par Léo Jeannet, et une troupe de théâtre musical « Le Cabaret Cosmique ».
Depuis mars 2014, il enveloppe la musique d’Antiquarks de finesse climatique et de cadence agile réconfortantes.

 


Clément PIERRE

Clément Pierre suit dans son enfance quelques cours de percussions, mais doté d’une forte personnalité lunaire et rêveuse, il continuera l’apprentissage de la batterie seul, au sein d’une famille nombreuse où les arts se mélangent. A l’adolescence, son amour pour Georges Brassens le pousse vers l’apprentissage de la guitare en autodidacte. Durant plusieurs années, il se nourrit et s’épanouit pleinement du répertoire de son compositeur préféré qu’il cuisine à sa façon.
Il entre à 24 ans au conservatoire d’Annecy en section
basse jazz, et accompagne de nombreux groupes,
notamment le Big Band du CRR.
Puis il rejoint l’agglomération Lyonnaise où il entre à
l’ENM de Villeurbanne et étudie son instrument de prédilection, la contrebasse. Il y suit un cursus classique, et devient rapidement membre de groupes, formations, divers et variés.
A ce jour, tout en explorant le vaste univers de la musique classique, il met au service de la musique sa connaissance et son expérience, notamment dans le domaine du jazz et de la chanson, à l’aide de sa voix…lunaire, et de sa contrebasse…rêveuse.