Spectacle

En coproduction avec la Cie Raymond et merveilles et le Polaris de Corbas

« Entourées de « pense-pas-si-bêtes », avec leur mine de tête en l’air, elles affirment une grande exigence autant dans le choix des textes d’auteurs (Vassiliu, Bobby Lapointe, Castafore Bazooka, Henri Tachan…) que dans les arrangements musicaux. Ici pas de clinquants mais une belle énergie pour embarquer le jeune public et les adultes : l’accordéon et la guitare accompagnent des voix expertes, des corps dansants et percutants, une grande justesse d’interprétation qui réjouit…  » Guy Prunier – Cie Raymond et merveilles

« Les voici, chic et choc, robes à froufrous, guitare et accordéon, elles donnent de la voix à un improbable répertoire de chansons souvenirs, façon cocktail pétillant. Ça chante joyeusement bien, ça se perd, se retrouve, ça virevolte. Deux filles qui rient, qui oublient, qui s’oublient, légères et émouvantes, heureuses d’être là, de faire jouer la musique pour le plus grand plaisir d’un auditoire tout sourire et oreilles enchantées.  » Odile Groslon – Directrice artistique du Polaris de Corbas

« Ne pas oublier d’être heureuse ; ne pas oublier d’acheter le pain ; ne pas oublier d’aller chercher les enfants ; ne pas oublier de respirer… »
Mémos c’est l’histoire de deux filles qui s’aiment bien, qui passent de bons moments ensemble, qui chantent, qui dansent, qui jouent, qui causent…
Deux copines plutôt sympathiques mais qui paraissent très vite un peu « à coté de la plaque ». Le fil de l’histoire leur échappe, la perte de mémoire se fait vive, telle une petite perte d’équilibre. Est-ce grave ? Si l’une oublie ce qu’il faut faire, l’autre est sur le coup. Pas comme on s’y attendrait, pas forcement comme il faudrait, mais ça fait toujours l’affaire. A tour de rôle, comme dans un match de ping-pong, chacune se renvoie à l’autre en toute confiance.
Toutes deux ensemble dans le même espace-temps sans aucune mesure de ce qui doit et va arriver.
Mémos, c’est un coup de pied dans la fourmilière. A l’heure de la transparence où nos smartphones aux mille gigas de mémoire nous rappellent nos rendez vous, où les injonctions au bonheur, au mode de vie « sain » s’ajoutent à celle de la performance, sous peine d’être obsolète, Mémos est un hymne au faux pas et à la confiance en soi, en l’autre. Au plaisir d’hésiter et de douter.
Rien n’est grave si l’on est deux et seul compte le présent, l’instant où nos respirations se rencontrent pour partager la même sensation de vivre.

Teaser du spectacle